Bordeaux #2 : A la découverte de la Cité du Vin

Au programme du deuxième jour sur Bordeaux, la visite incontournable de la cité du vin. Il s’agit du 7ème meilleur musée du monde selon le National Geographic ! Allez en route, prenez-vos baskets ou plutôt votre vélo. Et oui, nous allons nous rendre à la cité du vin en longeant la Garonne avec les vélos Vcub en libre-service. Très utile et tellement plus bucolique que le tram

Notre route, nous fait passer par le centre commercial Quai des marques qui était à l’origine des docks construits dans les années 30 pour répondre à l’activité portuaire de la ville. Situé dans le quartier des Chartrons, nouveau quartier Bo-Bo, cet endroit est idéal pour la balade ou pour manger mais nous ne sommes pas là pour faire du shopping.

Nous commençons à apercevoir le musée. Quel édifice ! Les architectes, à travers sa forme, ont voulu rappeler le vin tournant dans un verre et les remous de la Garonne. Cela ne s’invente pas ! Toujours est-il que le bâtiment est construit sur 300 pieux en béton de 30 mètres de profondeur. Et pourtant quelle élégance. La cité du vin est installée dans un quartier en pleine réhabilitation.

Arrivés sur place, nous échangeons nos billets coupe file Musement contre nos entrées et nous nous dirigeons vers la cafétéria pour prendre des forces et un café.

Au 1er étage, plusieurs espaces sont disponibles (salon de lecture, auditorium, expositions temporaires, …) mais nous filons directement vers le parcours permanent au 2ème étage pour débuter notre visite. Visite qui nous occupera toute la journée, bien plus que les 2h annoncées. Départ un peu rapide car nous avons loupé le vestiaire et nous n’avons pas pu nous mettre à l’aise dès le début.

Le parcours permanent

Notre compagnon de voyage en main (un audio guide interactif de la taille d’un smartphone), nous pouvons déclencher les contenus multimédia de notre choix en flashant des marqueurs. On peut ainsi se déplacer selon nos envies sans règles établies. Les casques mis à disposition sont étranges car ils ne collent pas aux oreilles pour ne pas vous isoler des bruits extérieurs mais ils ne sont pas très confortables.

On retrouve sur le parcours 20 espaces thématiques répartis en 6 catégories :

  • Vignobles du monde pour partir à la découverte des spécificités de chaque pays et des secrets des vignerons
  • De la vigne au verre pour comprendre les métamorphoses du vin jusqu’à son embouteillage
  • Au cœur des civilisations pour retourner à l’origine du vin
  • Le vin et vous pour découvrir avec vos « sens » les différences entre les vins.
  • Les imaginaires du vin Bacchus et Vénus
  • Bordeaux les vignerons sur Bordeaux

Vous allez ainsi découvrir le vin au fil des civilisations aux travers de petits tableaux animés, les différentes méthodes d’embouteillage à travers des écrans interactifs, identifier les différents arômes qui composent le vin avec votre odorat, écouter les conseils d’Hélène Darroze et plein d’autres animations…

Pour ma part, j’ai un véritable coup de cœur pour ce musée. Tous nos sens sont mis à contribution. Dans l’ensemble les activités sont ludiques mais ne sont pas forcément adaptées aux enfants. Mais il n’est pas non plus nécessaire d’être un spécialiste pour appréhender le fonctionnement de la vigne, des cépages ou des différentes méthodes de culture.

Détail technique, il est possible de sortir du musée pour manger sur place ou à l’extérieur, et de reprendre la visite dans l’après-midi.

La cave

Au rez-de-chaussée, la cave à vins propose plus de 10 000 références de bouteilles. On découvre des vins de tous les horizons. Des plus classiques aux plus invraisemblables (Tahiti, Japon), aux plus chers. Il y en a pour toutes les bourses, tous les goûts et tous les palais.

Le belvédère

Clou du spectacle, la montée au 8ème étage au belvédère pour déguster un verre de vin compris dans le prix du billet. Les sommeliers sont à l’écoute de vos goûts pour vous proposer un verre de vin de Bordeaux, de France mais aussi du monde entier. Autre détail, un verre de jus de raisin est proposé pour ceux ne voulant pas d’alcool ou pour les plus jeunes.

L’endroit est superbe, le plafond est recouvert de milliers de bouteilles de vins et l’espace propose une vue à 360° sur la ville de Bordeaux. Malheureusement pour nous, la vue n’était pas dégagée et nous n’avons pas réussi à vous faire partager une belle photo du panorama proposé.

Notre avis

Vous l’aurez compris nous avons adoré la visite de la cité du vin. S’il devait y avoir un seul « mais », je dirais que les Bordelais sont un peu trop chauvins. Bordeaux n’est pas la seule région de France où l’on produit du bon vin bien qu’il soit très prestigieux et connu dans le monde entier. Nous aurions aimé que nos autres belles régions de France et producteurs de vins soient également mieux représentés.

C’est la fin de journée pour nous, à très vite pour un nouvel article.

Leave a Reply

Scroll to top